FORME 3

 

 

Forme 3 - CONSIDERATIONS GENERALES

 

 

 

L’enseignement secondaire spécialisé de forme 3 (enseignement secondaire spécialisé professionnel) accueille les élèves qui présentent un décrochage scolaire permanent, soit une instabilité du caractère, mais pour lesquels on peut mettre en place une formation professionnelle manuelle normale.

 

Organisé en trois phases qui s’articulent autour du projet d’établissement, cet enseignement propose aux jeunes :

 

  • d’approcher une autonomie étendue ;
  • de s’approprier des éléments de communication essentiellement orale, gestuelle, corporelle, graphique, écrite, … ;
  • d’acquérir des compétences dans le domaine des mathématiques ;
  • de s’approprier des éléments d’éducation physique, sportive, esthétique et musicale, … ;
  • d’acquérir des savoir-faire et savoir-être transférables à des situations de la vie sociale ;
  • d’acquérir des savoir-faire et des savoir-être exploitables dans un milieu de vie et de travail normal.

 

Poursuivant une dimension polyvalente et gestuelle fine, l’enseignement secondaire spécialisé de forme 3 vise à doter les élèves d’un bagage suffisant pour affronter LE PLUS GRAND NOMBRE DE CONTRAINTES DE LA VIE PROFESSIONNELLE.

 

Les élèves sont progressivement placés, avec l’accompagnement pédagogique requis, dans des situations semblables à celles qu’ils connaîtront dès leur départ de l’école ; ils vivent des moments de formation dans des institutions de travail ordinaire et font ainsi l’apprentissage de comportements sociaux et professionnels parfois différents de ceux connus en milieu scolaire.

 

Cette forme d’enseignement, en valoriser leur intelligence pratique, permet de prévoir leur intégration dans un milieu de travail ordinaire.

 

DIPLOMES :

 

  • Certificat d’enseignement de base (C.E.B.)
  • Certificat d’enseignement secondaire inférieur (C.E.S.I.) équivalant au certificat d’enseignement secondaire du deuxième degré délivré par le Conseil de classe.
  • Certificat de fréquentation scolaire et certificat de qualification professionnelle reconnu par l’Etat. Celui-ci n’est délivré que si l’élève a réussi les épreuves imposées (stages et examens).

 

Remarques importantes :

 

Cette forme 3 est équivalente à l’enseignement secondaire professionnel ordinaire. Le contenu des cours théoriques est allégé mais celui des cours pratiques est identique.

 

Les diplômes sont les mêmes que ceux obtenus dans l’enseignement secondaire ordinaire.

 

Les différences :

  • le programme est évalué sur 5 ans ou 6 ans au lieu de 4 ;
  • la priorité est accordée à la pédagogie et à l’encadrement mieux adaptés à chaque élève.

 

La Forme 3 permet d’accéder au marché normal du travail. Le FOREM reconnaît la formation qui y est dispensée et les élèves qui ont suivi le cycle complet jouissent donc des mêmes droits et avantages sociaux que ceux de l’enseignement ordinaire, c’est-à-dire bénéficier éventuellement des allocations de chômage.

 

Matériel nécessaire par enfant :

 

Nous demandons un cartable, un plumier garni, un équipement de gymnastique (short/collant bleu, T-shirt blanc avec le logo de l’école et des chaussures de sport). L’école fournit l’ensemble des fournitures classiques (journal de classe, matières premières, etc.) et deux tabliers. .

 

 

EN CONCLUSION :

Dans notre Institut, la forme 3 comprend :

 

Une année d’observation qui recouvre un large éventail de cours.

 

En fonction des intérêts, des aptitudes et des acquis qui ont pu être appréciés au cours de cette période, les élèves sont orientés vers :

 

  • Un secteur Habillement - Métiers : "Ouvrier retoucheur" ou "Piqueur Polyvalent" ;
  • Un secteur Service aux Personnes - Métiers : "Aide Ménagère" ou "Aide logistique de collectivités" ou "Technicien de surface - Nettoyeur" ou "Ouvrier en blanchisserie - Nettoyage à sec" ;
  • Un secteur Construction - Métiers : "Ouvrier d'entretien du bâtiment et de son environnement";
  • Un secteur Agronomie - Métiers : "Ouvrier Palfrenier" .

 

Ces secteurs comptent quatre années :

 

  • La formation générale varient de 10 à 17 heures par semaine selon les années et la formation pratique tient une place prépondérante de 15 à 22 heures par semaine selon les finalités ;
  • Normalement, à 18 ans, l’élève a terminé son cycle. Cependant, l’élève qui a terminé et réussi le cycle complet d’un secteur peut, s’il le souhaite, se perfectionner :

 

  • soit un second certificat de qualification en recommençant la phase 3 du même secteur ;

 

  • soit un second certificat de qualification en recommençant la phase 2 d'un autre secteur (à la condition d'avoir terminé son cycle complet à 21 ans).

 

Institut d'Enseignement Secondaire Sainte-Gertrude de Brugelette

 

Webmaster

Philippe Quadt - Copyright ©2015 / 2030 - Tous droits réservés.

 

Dernière mise à jour : 1 février 2015