PROJET ETABLISSEMENT

 

Projet d'établissement

 

Partant de la constatation que son établissement est marqué par deux grands caractères distincts : d’une part la pluralité des opinions, notamment en matière religieuse, au sein de ses élèves et de ses enseignants, et, d’autre part, sa référence aux valeurs chrétiennes, le Pouvoir Organisateur attend de tous, et le respect de cette pluralité de pensée puisque l’acte de foi est souverainement libre, et l’acceptation de la proposition d’une démarche qui traduit cette spécificité chrétienne, au risque d’un certain formalisme, par exemple, la participation à quelques fêtes religieuses.

 

A l’intérieur du projet éducatif et pédagogique global de l’enseignement catholique, sur base de la catégorie d’enfants et d’adolescents susceptibles d’en bénéficier, et en fonction des possibilités d’insertion professionnelle, sociale et culturelle offertes par la région, notre établissement organise un enseignement spécialisé mixte relevant des types 1, 2 et 3, et des formes 1, 2 et 3, comptant une section « Habillement » et une section « Service aux Personnes » à finalité « polyvalente » et « entretien du bâtiment et de l’environnement ».

 

D’un point de vue général, notre projet consiste, dans la ligne du message évangélique et en considérant le caractère particulier des jeunes fréquentant l’institution, à les « faire grandir », ce qui pour nous signifie les amener à la plus grande autonomie possible :

 

  1. en les assistant à se construire socialement, autrement dit en leur apprenant à se parler, à s’écouter, à se respecter afin qu’ils puissent un jour assumer leur rôle d’homme, de femme, d’époux, de parents ;
  2. en leur transmettant des savoirs, en particulier quand cela s’avère réalisable, en leur assurant une formation professionnelle.

 

Afin d’atteindre cet objectif qui entend nourrir et épanouir la spiritualité, la responsabilité, la liberté, les aptitudes physiques et mentales des jeunes qui nous sont confiés, nous attachons une importance primordiale au climat d’accueil, de relation et de justice qu’instaurent les enseignants (au sens large du terme) tout en motivant leurs exigences et en manifestant une fermeté adaptée aux circonstances.

 

Dans ce contexte, nous professons que chaque enfant, chaque adolescent, même celui qui éprouve le plus de difficultés scolaires a en lui des dons, des possibilités intellectuelles et affectives souvent plus importantes qu’il n’y paraît, mais qu’il faut découvrir et développer. Dans notre institut, aucun élève n’est considéré comme un incapable : nous les conduisons vers la vie en les aidant à devenir tout ce qu’ils sont susceptibles d’être.

 

Le texte ci-dessous constitue notre projet d’établissement, c’est-à-dire les choix pédagogiques et les actions concrètes que nous comptons poursuivre ou mettre en œuvre afin de réaliser les projets éducatif et pédagogique de l’Institut d’enseignement secondaire spécialisé Sainte-Gertrude.

 

Le projet d’établissement qui implique le recours à des méthodes didactiques adéquates est lié aux formes (et aux types) d’enseignement spécialisé qu’il concerne.

 

En formes 1 et 2 :

En fonction des élèves qui les fréquentent, le projet, plus qu’à s’attacher à un programme de connaissances, se préoccupe surtout de provoquer un maximum de démarches relationnelles susceptibles de développer toujours davantage la pensée. Notre méthodologie, dans cette optique, repose sur les principes fondamentaux de valorisation et de sécurisation. Aussi notre projet impose-t-il un enseignement de création (car créer valorise) dans une atmosphère déscolarisée qui met ces enfants-là en confiance. Pour eux, le projet ne vise pas d’abord à faire acquérir des « savoirs » purement scolaires, mais à procurer à l’esprit toute la rigueur possible. Il s’agit moins de « récupérer » que de faire « grandir ». La pédagogie en formes 1 et 2 est donc avant tout basée sur l’action, sur la manipulation du concret par lesquelles la pensée pourra s’organiser et se former de manière progressive.

 

En forme 3 :

Selon les élèves qui peuvent y être inscrits, le projet, sans délaisser aucunement le développement mental, vise à doter les élèves d’ « outils » devant les aider à s’intégrer dans le secteur du travail.

Notre méthodologie, selon cet objectif, s’appuie sur des apprentissages puissamment motivés qui placent en situation dans le but de provoquer des besoins – ces « moteurs de la conduite » – et donc de susciter l’intérêt et par là le goût au travail, conditions sine qua non de la réussite. Notre pédagogie, toujours axée pour ces élèves sur l’épanouissement de la personne en vue d’une véritable insertion sociale, cherche en sus à favoriser, à travers un programme adapté, une réelle insertion professionnelle. Nous leur apprenons donc un métier en rapport avec leurs intérêts et leurs capacités. Les méthodes auxquelles nous recourons sont guidées par la loi de « l’utilité dans la vie », ce qui sous-entend que notre projet consiste, non à organiser un enseignement au rabais, mais un enseignement élagué qui ne retient que les éléments de formation nécessaires à la finalité d’intégration dans la société.

 

Actions et choix pédagogiques :

Dans sa réalisation, ce projet, qui est une œuvre collective, nécessitera la collaboration des différents partenaires : élèves, parents, enseignants, personnel d’encadrement, direction, pouvoir organisateur et acteurs externes. Cette responsabilité partagée par les différents acteurs s’exerce à toutes les étapes du projet : sa conception, sa réalisation, son évaluation.

 

 

1er axe : Concerne les élèves

  • Rythmes différenciés (Projet Individuel d’Apprentissage) et travail par compétences ;
  • Temps de « rencontre » professeurs / élèves ;
  • Développement des sanctions à caractère réparateur « peines alternatives » ;
  • Cours de remédiation ;
  • Collaboration étroite avec les agents du PMS (difficultés d’orientation et gestion des problèmes importants sur les plans relationnel, existentiel, scolaire ou familial) ;
  • Apprentissage à l’auto-évaluation : travail/performance ; attitude face au travail ; méthode de travail ; remédiations à mettre en place ; aspects comportementaux ; évolution dans l’acquisition des compétences ;
  • Promouvoir à tous les niveaux le développement du projet personnel du jeune ;
  • Organisation de stages en centre de jour et/ou en entreprises afin de préparer les élèves à leur future vie sociale et/ou professionnelle ;
  • Participation à l’organisation de classes vertes et/ou de dépaysement ;
  • Participation active aux journées « Portes Ouvertes » ;
  • Renforcer l’hygiène alimentaire ;
  • Encourager les initiatives en matière d’environnement ;
  • Améliorer la sécurité via la rénovation des bâtiments scolaires, l’installation de caméras de surveillance, l’organisation des exercices incendies et l’obligation d’avoir le matériel de protection adapté (chaussures de sécurité, salopette… surtout lors des ateliers professionnels).

 

2ème axe : Concerne l’enseignement

 

  • Sorties à vocation pédagogique à exploiter obligatoirement en amont et/ou en aval : visites d’expositions, d’entreprises, de musées, théâtres, … ;
  • Projet Classe Verte : partir près ou loin, un jour ou plus, hors du cocon familial, hors des habitudes de la classe pour découvrir des horizons nouveaux est le projet dynamique d'une communauté éducative orientée vers le changement. Sortir de l'environnement habituel, provoquer la découverte d'un milieu nouveau, c'est miser sur l'autonomie, la responsabilité, la solidarité de l'équipe et de l'enfant.
  • Projet Informatique : activité ouverte à tous qui devient un "autre" support aux apprentissages cognitifs, complémentaires aux cours généraux prodigués en classe. Classe informatique avec les IMAC de la région wallonne (cyber-écoles) + Utilisation de programmes spécifiques + installation du système WiFi ;
  • Travail par compétences clairement définies et donc par objectifs ;
  • Stages en entreprises / milieux de travail ;
  • Projet « Classe-Entreprise », « Journée Entreprise » ;
  • Amélioration de l’ergonomie de manière générale ;
  • Encourager et favoriser les initiatives en d’hygiène et en matières d’environnement ;
  • Animation religieuse sous une forme adaptée à des moments-clés du calendrier (soit célébration, soit actions et opérations de solidarité) ;
  • Rénovation des bâtiments scolaires et amélioration des conditions de travail (nouveaux locaux de cuisine, rénovation du système électique, modification du système de chauffage, ...)
  • Rationalisation de l'occupation des locaux (salle des professeurs, local des éducateurs, ...) ;
  • Modifications concernant les surveillances des récréations et des heures de remplacement.

 

3ème axe : Concerne les enseignants et le personnel d’encadrement

 

  • Réunions de coordination entre les professeurs (+ personnel d’encadrement) tous les jeudis soirs + une fois par mois l’organisation d’une Réunion Générale présidé par la Direction ;
  • Favoriser les lieux de concertation (Conseil d’Entreprise, CPPT, …)
  • Faire appel à de l’accompagnement extérieur pour la mise en place de nouveaux projets pédagogiques ;
  • Faire appel à l’accompagnement des conseillers pédagogiques du réseau afin d’intégrer au mieux les programmes scolaires ;
  • Promouvoir les formations et recyclages pour les membres du personnel : formation au travail en équipe – formation à la gestion du Conseil de tous – recyclages par branches – formation à la prévention/gestion de la violence – formations spécifiques pour le personnel d’encadrement – formation à l’utilisation de nouvelles technologies dans le cadre des cours – …
  • Journées pédagogiques à thème (ex. : système et critères d’évaluation ; sensibilisation à la problématique de la gestion de la violence ; …)
  • Organisation de classes peu nombreuses pour des élèves ayant besoin d’un encadrement et d’un suivi plus individualisé ;
  • Former et recycler prioritairement par rapport à la sécurité et surtout aux soins de premiers secours (réanimation cardiaque, extinction des incendies, …).

 

4ème axe : Concerne les parents

 

  • Accentuer les contacts « directs » avec les parents pour tout problème, mais également pour tout conseil, demande, information, question à propos de l’élève ;
  • [ But : rapprocher les parents de la vie scolaire de leur(s) enfant(s) ]
  • Remise des bulletins (4 fois/an) avec la réunion des parents ;
  • « Intéresser » les parents à la scolarité de leurs enfants via les journées « Portes Ouvertes » et les réunions des parents ;
  • Mise en place d'un conseil de participation pour associer les parents à la vie de l'école.

 

En résumé, notre projet d’établissement est différencié et ajusté aux enfants auxquels il s’adresse. Il tend à promouvoir une instruction et une éducation continues qui entendent élargir le potentiel d’aptitudes des élèves concernés ainsi que de les aider à surmonter leurs troubles moteurs et instrumentaux grâce à l’intervention de disciplines appropriées. Notre pédagogie met en place tout ce que chaque élève doit apprendre à partir de ce qu’il peut apprendre.

 

Institut d'Enseignement Secondaire Sainte-Gertrude de Brugelette

 

Webmaster

Philippe Quadt - Copyright ©2015 / 2030 - Tous droits réservés.

 

Dernière mise à jour : 1 février 2015