SCHEMA PASSATION STAGES

Organisation de la Certification Pat Unités (CPU) dans l'enseignement professionnel spécialisé ayant une incidence directe sur l'organisation des épreuves de qualification au niveau de la Forme 3.

 

  1. L’enseignement secondaire spécialisé de Forme 3 ne délivre plus un Certificat d’enseignement secondaire inférieur mais bien le CE2D (Certificat de l'Enseignement du 2e Degré).

 

  1. En Forme 3, l'accès à la qualification n'est plus une compétence du conseil de classe.

 

 

Au cours de la phase 3, des épreuves de qualification sont organisées. Le jury de qualification peut déléguer l’évaluation des épreuves de qualification aux professeurs qui ont assuré les apprentissages mais la délivrance du Certificat de qualification relève uniquement du jury de qualification.En fonction de son PIA et des ses apprentissages, l’élève présente les épreuves certificatives.

AVANT

MAINTENANT

 

 

Une épreuve

Des épreuves

Conseil de classe autorisait l’accès à l’épreuve

Tous les élèves de 3ème phase rentrent dans un processus de qualification dans un métier : obligation de présenter les épreuves

Planification souhaitée

Planification obligatoire

Jury de qualification :

- évaluait l’épreuve en fin de parcours – formation

- délivrait le certificat de qualification

Jury de qualification :

- évalue les épreuves tout au long de la formation ;

- peut déléguer les évaluations aux professeurs qui ont assuré les apprentissages ou à des membres extérieurs (stages)

- délivre le certificat de qualification

Recours contre la décision du conseil de classe en cas de refus à l’accès à la qualification

Procédure de conciliation interne contre les décisions du jury de qualification

CESI

CE2D

Exemples :

Elève 1 présente

  • L’épreuve 1 au mois de janvier
  • L’épreuve 2 au mois de mars
  • L’épreuve 3 au mois de juin

 

Elève 2 présente

  • L’épreuve 1 au mois de février
  • L’épreuve 2 au mois de mai
  • L’épreuve 3 au mois d’octobre de l’année suivante

 

Elève 3 présente

  • L’épreuve 1 au mois de mai
  • L’épreuve 2 au mois d’octobre de l’année suivante
  • L’épreuve 2 Bis au mois de février de l’année suivante
  • L’épreuve 3 au mois de Mai de l’année suivante

 

Elève 4 présente

  • L’épreuve 3 au mois de novembre
  • L’épreuve 1 au mois de février
  • L’épreuve 2 au mois de juin

 

+ Observations collectées lors des stages

Chacun de ces élèves malgré son parcours différent ayant réussit l’ensemble des épreuves (même pas dans l’ordre chronologique) obtient son certificat de qualification !!!

 

 

De plus, l’enseignement secondaire spécialisé de Forme 3 ne délivre plus un Certificat d’enseignement secondaire inférieur

mais bien

le CE2D (Certificat de l'Enseignement du 2e Degré).

Trois catégories de stages (observation et initiation, pratique accompagnée, pratique en responsabilité) peuvent dorénavant être organisées, sous certaines conditions, en 2e et en 3e phases de l’enseignement spécialisé de Forme 3.

 

Pour toutes les formations existantes en Forme 3, pour obtenir un CQS, il faut obligatoirement avoir effectué un stage de pratique accompagnée en 2e phase et un stage de pratique accompagnée et/ ou de pratique en responsabilité en 3e phase.

 

Pour rappel, l’immersion d’un jeune dans un contexte réel facilite sa future insertion socioprofessionnelle et diminue l’éventuel décalage entre la formation en école et les réalités du monde du travail.

 

Deux documents et deux personnes ressources assurent la liaison entre le milieu professionnel et l’établissement scolaire.

 

 

Deux personnes ressources

  1. Le maitre de stage :
    • est le membre du personnel enseignant responsable de la préparation, de l’accompagnement et de l‘évaluation de l'élève ;
  • s’occupe des contacts avec le tuteur/trice chargé de la guidance de l'élève ;
  • rend visite au stagiaire et contacte le tuteur/trice de manière régulière.
    1. Le tuteur :
      • est désigné par le milieu professionnel ;
  • est la référence de l'élève sur le lieu de stage ;
  • garantit la bonne exécution de la convention de stage ;
  • accueille le jeune, supervise ses activités ;
  • prévient l'établissement scolaire en cas de nécessité ;
  • évalue régulièrement la formation pour permettre au stagiaire de s'améliorer.
  •  

    Deux documents :

    1. Une convention type entre :
      • l’élève-stagiaire (et ses parents s’il est mineur) ;
  • l'établissement scolaire ;
  • le milieu professionnel.
  • Elle comprend principalement les informations suivantes :

    • l’identité des partenaires ;
    • leurs droits, leurs devoirs et leurs engagements ;
    • des précisions matérielles et pratiques ;
    • des indications sur les responsabilités ;
    • des informations sur les assurances.

     

    1. Un carnet de stage qui :
      • accompagne l’élève sur le lieu de stage ;
  • est tenu par le tuteur/trice et le maitre de stage ;
  • constitue le moyen de communication entre les partenaires ;
  • reprend :
    • un exemplaire de la convention ;
  • le type de stage ;
  • les objectifs du stage (apprentissage, application, évaluation) ;
  • les aptitudes et compétences professionnelles visées ;
  • le calendrier et les horaires ;
  • les modalités d’évaluation du stage.
  •  

    Périodes et horaires de stages :

    Les stages doivent être organisés :

    opendant la période scolaire et les horaires d’école (sauf exception et après décision du Conseil de classe).

    oavec un maximum de 40 h/semaine et 8 h/jour.

    L’intervalle entre deux journées de stage doit être de 12 h consécutives au moins. Le stagiaire ne peut fournir de prestations pendant plus de 4 heures et demie sans une interruption minimale d’une demi-heure. Les stages de nuit (c’est-à-dire entre 23 h et 6 h) sont interdits. Si des stages sont organisés le dimanche, ils ne pourront être organisés qu’un dimanche sur deux.

     

     

    Les stages sont-ils payés ?

    Les stages sont effectués gratuitement par les élèves. Toutefois, des indemnités pour les frais réellement exposés (uniquement remboursement des trajets) et des libéralités sont possibles dans le respect de la loi sur le travail, pour autant qu’elles soient mentionnées dans la convention de stage ».

     

    Institut d'Enseignement Secondaire Sainte-Gertrude de Brugelette

     

    Webmaster

    Philippe Quadt - Copyright ©2015 / 2030 - Tous droits réservés.

     

    Dernière mise à jour : 1 février 2015